Retrouvez toutes nos actualités

Actualités

Le marché immobilier lyonnais

Le marché immobilier lyonnais

 

Tandis que les prix de l'immobilier, au niveau national, ont grimpé de l'ordre de + 5.7% sur 2022, l'immobilier lyonnais n'a, pour sa part, enregistré qu'une faible hausse d'environ +2.2% pour se stabiliser aux environs de 5 000€/m² sur cette même année. Une hausse qui devrait s'estomper dans les semaines et dans les mois à venir en raison, notamment de la réticence des établissements bancaires dans l'octroie de prêts immobiliers mais aussi de la présence d'une sur offre immobilière dans la cité des Gaules à l'instar de la tendance nationale actuelle.

 

Une sur offre immobilière à Lyon

 

Comme dans l'ensemble des grandes villes de France, les professionnels de l'immobilier constatent une sur offre des biens mis à la vente au détriment de l'immobilier locatif. Un marché saturé dû, essentiellement à la quantité de biens mis en vente par la peur du durcissement des DPE. Si, depuis 2019, le marché immobilier lyonnais connaît une hausse des prix allant jusqu'à +12,9%, face à la hausse du nombre de biens mis à la vente, les prix du marché s'auto-régulent naturellement. D'autre part, la remontée des taux de prêts immobiliers qui, pour l'instant se stabilisent en moyenne à +1,9% et dont un nouveau seuil de +2,75% est attendu pour la fin de l'année eût égard à l'inflation, ne joue pas en la faveur des acheteurs. En revanche, le marché immobilier lyonnais demeure encore très hétérogène avec d'importantes disparités. Les plus fortes baisses s'enregistrent dans les quartiers jusqu'alors très prisés comme l'emblématique deuxième arrondissement qui accuse une baisse de 7,2% ou bien encore le très select sixième arrondissement dont la baisse est également, depuis le début de l'année de l'ordre de 7% pour se stabiliser aux alentours de 6450€/m².
A l'inverse des arrondissements tels que le 3ème, le 4ème, le 7ème et le 8ème qui, eux, connaissent un regain d'intérêt et qui enregistrent une hausse entre 2% et 4,3% sur un an avec un prix au mètre carré entre 4 700€ et 5 700€/m². Ces hausses sont inhérentes au phénomène de gentrification de ces anciens quartiers ouvriers et populaires qui connaissent aujourd'hui un regain d'intérêt. Là, les rénovations et la réhabilitation des quartiers en eux mêmes jouent un rôle déterminant.

 

Une demande sans cesse croissante hors des murs

 

Autre constat généralisé, les familles cherchent des biens en dehors de la ville. On note d'ailleurs à une hausse de +15% de la demande dans des secteurs tels que Villeurbanne, Vaulx en Velin ou encore Vénissieux.
Difficilement accessible aux jeunes actifs et aux familles, la ville de Lyon voit ces populations réorienter leurs recherches hors des murs. L'avènement et la généralisation du télétravail, le développement de nouvelles infrastructures et l'urbanisation raisonnée des villes périphériques bénéficient à ces primo accédants, mais aussi aux familles recomposées qui sont en quête de biens de plus grandes surfaces. D'autre part, les promoteurs immobiliers qui peinent à obtenir des permis de construire sur la ville de Lyon réorientent leurs projets sur l'ensemble du département où le foncier est nettement plus accessible. Une notion essentielle pour compenser la hausse des prix des matériaux et la conception de structures répondant à la RE 2020.

 

Le marché du viager quant à lui reste stable

 

Quant au marché du viager sur Lyon, il reste relativement stable avec même une légère tendance à la hausse. S'il concerne 40% de femmes seules et 30% d'hommes seuls, on voit également des couples proposer leurs biens immobiliers en viager. La motivation principale de ces femmes et de ces hommes demeure pour tous une hausse ou un complément de revenus, mais aussi, et de plus en plus souvent une volonté de profiter leur patrimoine de leur vivant et ce, sans restriction spécifique et avec une volonté de ne pas transmettre ce patrimoine en héritage. Quant aux acquéreurs, ils sont toujours en quête de viagers centre ville et de préférence d'une maison avec un peu de terrain. Pour ce faire, l'investissement moyen est de l'ordre de 250 000€.

Ces actus peuvent aussi vous intéresser

L'immobilier en Rhône-Alpes - Rochat immobilier

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’immobilier en Rhône-Alpes ! L...

Pourquoi faire confiance à une agence pour vendre votre bien immobilier ?

Il est souvent difficile, pour les propriétaires, de faire confiance à une tierce personne pour v...

Estimation appartement Lyon : Quelles Solutions ? Rochat Immobilier

Comment faire faire une estimation de votre appartement à Lyon ? Vous pensez vous adresser à un ...